Où souhaitez-vous
partager cette page?

Forme

Sécurité incendie

Partager

Le Service de la sécurité incendie a pour mission de planifier et organiser les activités nécessaires afin d'assurer une protection optimale contre les incendies.

Sécurité incendie
  • Caserne de Stoneham

    Voir sur la carte de la municipalité

    Caserne de Stoneham

    Située à côté du garage municipal et construite en 2017, cette réalisation représente un investissement de près de 4 M $. Ce projet a reçu une aide financière du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) du volet RECIM du Programme d’infrastructure Québec-Municipalités (PIQM).  Ce bâtiment de cinq portes, en plus d’accueillir les véhicules incendies, comprend des ateliers de travail, une mezzanine avec une aire d’entreposage et de pratiques. La caserne est raccordée au puits d’alimentation d’eau potable du garage municipal et au réseau d’égout municipal. 


  • Caserne de Tewkesbury

    Voir sur la carte de la municipalité

    La Caserne de Tewkesbury est située près du parc des Draveurs.

  • Caserne de St-Adolphe

    Voir sur la carte de la municipalité

    La Caserne de St-Adolphe est située à côté du parc des Forestiers.

  • Responsabilités

    Spécialités

    • Service de désincarcération

      • 5 interventions / an

    • Premiers répondants

      • 25 interventions / an

    • Escouade nautique

      • 2 interventions / an

    • Sauvetage et recherche en forêt

      • 10 interventions / an

    Effectifs

    • 1 directeur  

    • 2 chefs de division

    • 1 lieutenant à temps plein

    • 6 lieutenants à temps partiel 

    • 25 pompiers (dont une femme)

    Équipements

    La flotte est composée de 9 véhicules, soit :

    • 1 camion pompe échelle

    • 1 camion pompe

    • 2 camions pompes-citernes

    • 1 fourgonnette

    • 1 unité mobile d'urgence

    • 1 véhicule de désincarcération

    • 1 VTT (toutes saisons)

    • 1 motoneige

    Approvisionnement en eau

    La municipalité n'a aucun réseau de bornes fontaines pour l’extinction des incendies sur son territoire. Cependant, elle a créé un réseau de bornes sèches servant à approvisionner les camions citernes d’incendie. En plus d'utiliser une des trois bornes sèches sur le territoire (Vertmont-sur-le-lac, chemin Leclerc, camping Stoneham), les pompiers ont à leur disposition la borne du parc des Fondateurs, au centre du village (50 000 gallons) et les réserves d’eau souterraines des casernes de Saint-Adolphe (16 000 gallons) et de Tewkesbury (15 000 gallons). Une entente entre la Station touristique Stoneham, propriétaire de bornes fontaines, et la municipalité permet au Service incendie d'utiliser ces bornes en cas de besoin. 


  • Territoire couvert

    En permanence 

    • Stoneham-et-Tewkesbury : 682.2 km2

      • Population : 8505 

    • Lac Delage :1.57 km²

      • Population : 683

    Par entente de service

    • La forêt Montmorency : 412 km²

    • TNO du Lac-Croche

    Par couverture d’entraide

    • Lac Beauport 

    • Sainte Brigitte de Laval 

  • Avertisseurs de fumée

    Un avertisseur de fumée, ou détecteur de fumée, alerte les occupants d’une maison par un signal sonore lorsqu’il y a présence de fumée. Il permet de réagir rapidement et de sauver des vies. En cas d’incendie, vous avez moins de 3 minutes pour évacuer votre maison.

    Tous les avertisseurs de fumée doivent respecter les normes canadiennes et avoir le logo « ULC » du Laboratoire des assureurs du Canada.

    Types d'avertisseurs

    • L’avertisseur de fumée à ionisation est idéal pour les chambres à coucher et les corridors puisqu’il est plus sensible aux vapeurs et à la fumée.

    • L’avertisseur de fumée photoélectrique est idéal près de la cuisine et de la salle de bain, car il est moins sensible aux vapeurs et à la fumée.

    • L’avertisseur à lumière stroboscopique est recommandé pour les pièces où un occupant est malentendant. Il combine son et lumière.

    Types d'alimentation des avertisseurs

    • L’avertisseur à piles est le plus commun. Il fonctionne avec une pile de 10 volts. Privilégiez les modèles avec des piles au lithium qui ont une durée de vie de 10 ans. 

    • L’avertisseur électrique, connecté sur le courant 120 volts, devrait aussi contenir une pile d’appoint pour fonctionner en cas de panne de courant.

    Où installer les avertisseurs

    Tous les occupants de votre maison doivent entendre les avertisseurs lorsqu’ils se déclenchent.

    Dans quelles pièces faut-il les installer ?

    Il est recommandé d’avoir 1 avertisseur :

    • à chaque étage, y compris le sous-sol

    • dans le corridor près des chambres

    • dans chaque chambre où l’on dort la porte fermée près des escaliers.

    Les étages mesurant plus de 10 mètres de haut (33 pieds) devraient avoir 2 avertisseurs, soit 1 à chaque extrémité.

    À quel endroit faut-il les fixer ?

    Les avertisseurs de fumée doivent être installés : 

    • au plafond, à un minimum de 10 centimètres (4 pouces) du mur ou 

    • au mur, à une distance de 10 à 30 centimètres (4 à 12 pouces) du plafond

    • à une distance de 1 mètre (40 pouces) d’un ventilateur, d’un climatiseur, d’une prise ou d’un retour d’air. Le déplacement d’air provoqué par ces appareils peut repousser la fumée et nuire au fonctionnement de l’avertisseur

    • sans obstruction afin que la fumée puisse se rendre à l’avertisseur

    Faites interconnecter vos avertisseurs par un électricien afin que tous les avertisseurs sonnent, peu importe où se trouve la fumée ou le feu.

    Vérification et entretien

    Chaque mois, vérifiez vos avertisseurs en appuyant sur le bouton d’essai quelques secondes pour entendre le signal sonore. Si vos avertisseurs de fumée sont reliés à un centre de télésurveillance, avertissez d’abord votre fournisseur avant de faire le test.

    Chaque année, vous devez :

    • nettoyer les appareils à piles en passant légèrement l’aspirateur à l’intérieur et à l’extérieur du boîtier

    • nettoyer les appareils photoélectriques à l’extérieur seulement, car il ne faut jamais les ouvrir

    • vérifier la capacité de l’avertisseur à détecter la fumée en approchant, à une distance sécuritaire, une chandelle qui vient d’être éteinte et qui produit de la fumée. 

    Ne peinturez jamais les avertisseurs.

    Privilégiez des piles longue durée comme celles au lithium ou utilisez des piles rechargeables seulement si elles sont recommandées par le fabricant de l’appareil.

    Remplacez les piles des avertisseurs de fumée quand vous entendez un signal sonore intermittent et lorsque vous emménagez dans un nouveau logis.

    Comme les avertisseurs de fumée ont une durée de vie limitée, vous devez les remplacer tous les 10 ans.

  • Fausses alarmes

    Le service a dû répondre à une moyenne de 20 appels par année de catégorie "fausses alarmes" directement liés à une défectuosité ou à un mauvais fonctionnement d'équipement.

    Le coût moyen pour une intervention de cette nature est de 800 $, ce qui représente une dépense annuelle d'environ 16 000 $. Nous devons prendre des mesures incitatives afin de responsabiliser les propriétaires de systèmes d'alarmes, face à ce fléau.

    Le conseil municipal a donc adopté un règlement concernant les systèmes d'alarme, notamment en regard avec les intrusions et incendies.   

    Pour les alarmes incendie, s'il s'agit d'une alarme non justifiée, le contribuable pourra se voir remettre des avis d'infraction.

  • Service de remplissage des piscines

    Remplissage des piscines

    La municipalité via son Service de la protection incendie offre le service de remplissage des piscines.  L'eau fournie provient d'une réserve souterraine de très bonne qualité mais non traitée pour la consommation.

    SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉ

    N'hésitez pas à communiquer directement avec nous au 418 848-2381 poste 521 pour tout renseignement concernant ce service de la Municipalité.

    Tarification :

    • 250 $ / 3 premières heures

    • 90 $ / heure supplémentaire

    Inscription obligatoire au moins 1 semaine avant la date désirée. 

    RAPPEL IMPORTANT

    Selon le règlement numéro 07-554 sur l'utilisation de l'eau potable dans les secteurs d'alimentation des puits municipaux, à l'article 3.6 il est mentionné qu'il est interdit de remplir une piscine avec l'eau de l'aqueduc municipal.



     


  • Schéma de couverture des risques

    La Loi sur la sécurité civile oblige les MRC à adopter un schéma de couverture des risques, afin que toutes les municipalités du Québec offrent un minimum standard de service incendie. Le Schéma de couverture des risques de la MRC de la Jacques-Cartier a été adopté par le conseil de la MRC en avril 2016 et mis en vigueur le 4 mai de la même année.