Où souhaitez-vous
partager cette page?

Forme

Bâtiments patrimoniaux

Partager

Les bâtiments d’intérêt patrimonial sont essentiels à la préservation du caractère de la Municipalité. Ils devraient être conservés dans leur intégrité et, autant que possible, reconstitués avec un souci d’authenticité.

Bâtiments patrimoniaux

Pour tout travail effectué sur un bâtiment principal identifié comme bâtiment patrimonial ou sur un de ses bâtiments accessoire, un PIIA (plan d'implantation et d'intégration architecturale) doit être élaboré et approuvé avant la délivrance de tout permis de construction ou certificat d’autorisation dans le cas d’un déplacement.

Liste des travaux visés :

  • Construction 

  • Reconstruction 

  • Réparation 

  • Rénovation 

  • Restauration 

  • Transformation 

  • Agrandissement 

  • Addition 

  • Déplacement

Consultez le règlement en urbanisme 09-603 sur les PIIA.

  • Liste des bâtiments patrimoniaux

    Répertoire des bâtiments patrimoniaux

    Adresse Valeur patrimoniale globale
    Maison de Jackie Dunn
    Distinctive
    67, 1re Avenue
    Bonne
    89, 1re Avenue
    Bonne
    93, 1re Avenue
    Bonne
    95, 1re Avenue
    Bonne
    98, 1re Avenue
    Distinctive
    117, 1re Avenue (Grange)
    Supérieure
    119, 1re Avenue (Presbytère)
    Supérieure
    121, 1re Avenue (Église)
    Supérieure
    176, 1re Avenue
    Bonne
    343, 1re Avenue
    Bonne
    372 1re Avenue
    Bonne
    211, chemin Crawford
    Bonne
    580, chemin de la Grande-Ligne
    Bonne
    707, chemin de la Grande-Ligne
    Potentielle
    1395, chemin de la Grande-Ligne
    Potentielle
    1923, chemin de la Grande-Ligne
    Bonne
    358, chemin du Hibou
    Bonne
    100, chemin des Hurons
    Potentielle
    490, chemin Jacques-Cartier Nord
    Potentielle
    1340, chemin Jacques-Cartier Nord
    Potentielle
    811, chemin Jacques-Cartier Sud
    Bonne
    841, chemin Jacques-Cartier Sud
    Potentielle
    1288, chemin Jacques-Cartier Sud
    Potentielle
    1249, chemin Jacques-Cartier Sud
    Bonne
    1991, chemin Jacques-Cartier Sud
    Potentielle
    2090, chemin Jacques-Cartier Sud
    Bonne
    359, chemin du Moulin
    Bonne
    235, chemin Plante
    Bonne
    34, chemin de la Randonnée
    Distinctive
    20, chemin Rourke
    Potentielle
    150, chemin Rourke
    Potentielle
    197, chemin Rourke
    Bonne
    277, chemin Rourke
    Bonne
    1054, chemin St-Edmond
    Potentielle
    2125, chemin Saint-Edmond
    Exceptionnelle
    2133, chemin Saint-Edmond
    Potentielle
    2135, chemin Saint-Edmond
    Potentielle
    2136, chemin Saint-Edmond
    Bonne
    2153, chemin Saint-Edmond
    Potentielle
    2156, chemin Saint-Edmond
    Bonne
    251, chemin Saint-Peter’s
    Exceptionnelle
    275, chemin Saint-Peter’s
    Bonne
    2577, boulevard Talbot
    Bonne
    2695, boulevard Talbot
    Distinctive
    825, route Tewkesbury
    Bonne
    3405, route Tewkesbury
    Exceptionnelle
    3415, route Tewkesbury
    Bonne
    Cimetière, route Tewkesbury
    Exceptionnelle
    3515, route Tewkesbury
    Bonne
    3714, route Tewkesbury
    Bonne
    3812, route Tewkesbury
    Bonne
    3915, route Tewkesbury
    Bonne
    3963, route Tewkesbury
    Bonne
    4004, route Tewkesbury
    Bonne
    4105, route Tewkesbury
    Distinctive
    4401, route Tewkesbury
    Bonne
    4560, route Tewkesbury
    Bonne
    2395, chemin des Trois Lacs
    Distinctive
    410, chemin Whalen
    Potentielle
    Parc du mont Wright
    Distinctive
  • Cas d'exception

    L’approbation d’un PIIA n’est pas obligatoire dans les cas suivants :

    1. Le remplacement, lorsqu’il s’agit d’un matériau traditionnel, de ce matériau par un matériau identique ou de même nature rencontrant les mêmes proportions et respectant les mêmes détails architecturaux.

    2. Le remplacement d’un élément architectural, lorsque cet élément fait partie des caractéristiques secondaires de son style architectural ou qu’il constitue un apport valable dont l’intégration est harmonieuse avec la construction d’origine, par un autre élément identique ou de même nature et de mêmes proportions et respectant les mêmes détails architecturaux.
      Par exemple, le remplacement d’un garde-corps original par un nouveau garde-corps différent doit faire l’objet d’une évaluation selon le présent 09-603 sur les PIIA.

    3. Le changement d’une fenêtre lorsque la nouvelle fenestration respecte les proportions des composantes traditionnelles à savoir : 

      • Les meneaux 

      • Les petits bois fixes 

      • Le cintrage

      • Les tablettes 

      • Les linteaux 

      • L’imposte vitrée 

      • Les chambranles

    4. Le changement d’une porte lorsque celle-ci respecte les proportions des composantes originales à savoir : 

      • Le vitrage (incluant meneaux, les petits bois fixes et le cintrage) 

      • La présence de caisson(s) 

      • Sa localisation dans le plan du mur extérieur

    5. L’intérieur du bâtiment

    6. Le recouvrement de la toiture lorsqu’il est remplacé par un matériau identique ou de même nature sans isolation extérieure et respectant les mêmes détails architecturaux particulièrement les fascias, frises, corniches et la ventilation.

    7. Les travaux de peinture extérieurs.

  • Critères à respecter

    Voici une liste non-exhausive de critères architecturaux à respecter pour la rénovation d'un bâtiment patrimonial. Nous vous invitons à consulter le règlement d'urbanisme 09-603 pour connaître tous les détails.

    Toitures

    • La conservation et l’entretien des revêtements de toiture ancienne ou d’origine en bon état sont à favoriser.

    • Lors des travaux sur la toiture du bâtiment, on doit conserver la forme,la pente et les proportions de cette toiture

    • Dans la mesure du possible, on doit conserver ou restituer les éléments décoratifs du toit tels les débords de toit. 

    • Si des modifications doivent être apportées, elles doivent respecter l’équilibre, les proportions, les formes existantes et l’harmonie du bâtiment. 

    • Les travaux d’isolation ont avantage à être réalisés par l’intérieur.

    Revêtement des murs

    • La conservation et l’entretien des revêtements extérieurs existants et d’origine, ou compatibles en bon état est à favoriser. Toutefois, lorsque les matériaux de revêtements traditionnels ou d’origines sont remplacés, ils doivent l’être par un matériau identique à celui-ci ou par un matériau dont la forme, les détails architecturaux, les dimensions, la texture, la couleur et la pose s’apparentent aux matériaux d’origine. 

    • Lorsque les matériaux de revêtement ne sont pas traditionnels ou d’origines, ceux-ci doivent être remplacés par un matériau dont les caractéristiques précédentes s’apparentent aux matériaux d’origine ou s’harmonisent avec le caractère du bâtiment. 

    • Les ouvrages de maçonnerie doivent être remplacés par de la maçonnerie s’inspirant des détails architecturaux d’origines.

    • Les matériaux incompatibles avec le caractère du bâtiment doivent être remplacés par un matériau identique à celui d’origine ou par un matériau dont la forme, les dimensions, la texture, la couleur et le mode de pose s’apparentent au matériau d’origine ou s’harmonisent avec le caractère du bâtiment.

    • Les placages de brique ou de pierre synthétique, les fausses briques, la pierre artificielle, les revêtements d’acier émaillé, les planches posées en diagonale et certains clins de maronite ou d’aluminium, dont les proportions et la texture ne s’apparentent pas à celles des clins de bois anciens, ne sont pas recommandés.

    • Dans le cas de pose de brique, l’utilisation de la brique d’argile est privilégiée par rapport à la brique de béton, la brique lisse est aussi privilégiée par rapport à la brique éclatée ou rugueuse et le mortier doit être légèrement coloré ou apparenté avec celui existant.

    Portes et fenêtres 

    • La conservation et l’entretien des ouvertures existantes doivent être favorisés. 

    • Ces ouvertures ne doivent pas être obstruées, agrandies ou réduites de manière à détruire les proportions ou l’équilibre du bâtiment. 

    • Lorsque remplacées, les portes et fenêtres doivent respecter les dimensions, les proportions et le rythme des éléments qui les composent, tel que :

      • Meneaux 

      • Petits bois fixes, 

      • Montants

      • Traverses et impostes correspondant aux caractéristiques secondaires de son style architectural. 

    • La conservation des moulures, tablettes, linteaux, chambranles et cadrages les entourant est aussi à favoriser. 

    • Lorsqu’ils sont remplacés, les éléments nouveaux doivent s’apparenter à ceux d’origine, s’inspirer de ceux-ci ou s’harmoniser avec le caractère du bâtiment.

    Éléments en saillie et ornements 

    • On doit favoriser la conservation, la restauration et l’entretien des éléments en saillie, tels que :

      • Balcons

      • Galeries

      • Passerelles

      • Escaliers extérieurs

      • Oriels

      • Fenêtre en avancée

      • Divers ornements tels que corniches, entablements, bandeaux, moulures, statuettes, etc. 

    • Lorsqu’il est impossible de conserver un élément, ce dernier doit être remplacé par un élément semblable à l’existant.

    • L’ajout de nouveaux éléments doit être conçu en tenant compte de l’échelle, des proportions, des matériaux et du caractère général du bâtiment.

    Ajouts

    • Tout ajout à un bâtiment existant doit être réalisé de manière à s’harmoniser avec le bâtiment sans masquer son architecture. 

    • Les matériaux utilisés doivent être de qualité, de nature et de couleur compatibles avec le bâtiment existant.

    Couleurs 

    • Le choix des couleurs demeure une décision personnelle. 

    • Toutefois, lorsqu’un matériau de revêtement des murs extérieurs est remplacé, on doit tenir compte des tons et des teintes d’origine, des principes de coloration, du type architectural du bâtiment ou des tons existants dans l’environnement immédiat.